Les trains blindés de la 2° guerre mondiale.

Les trains blindés de la 2° guerre mondiale.

Vous avez surement entendu parler du train blindé d’Hitler (Führersonderzug). Mais vous êtes peu à savoir qu’il y a eu plusieurs trains blindés durant la seconde guerre mondiale. Tous les belligérants en ont utilisé et c’est logique. Laisser le précieux ravitaillement à la merci des raid aériens ou de soldats équipés d’armement léger n’était pas envisageable. Les trains ont été une aide précieuse sur le front de l’est ou les routes étaient en mauvais état et les distances à couvrir énormes. Les Allemands ont vite compris l’avantage que représentait ces trains très mobiles, lourdement armés et puissamment cuirassés, que l’on pouvait déplacer très rapidement d’un secteur à l’autre, y compris de nuit.

Ces trains permettaient également de patrouiller le long de certaines lignes de chemin de fer sensibles, pour maintenir ouvertes les lignes de ravitaillement assurant l’approvisionnement des troupes du front, notamment pour contrer les tentatives de sabotages qui affectaient la logistique des armées, notamment sur le Front de l’Est.

Une partie d’entre eux ont été détruits au combat, d’autres ont été capturés en 1945 ou ferraillé après-guerre.

Les équipages étaient formés de détachements de différentes armes : infanterie, artillerie, Flak, génie et Nebeltruppen.Le centre des trains blindés était stationné à Warschau-Rembertow

 

Les rôles des trains blindés :

 

  • Poste de commandement : dans un contexte incertain, afin que le commandement soit toujours au plus près des zones de combat, mais en même temps protégé des coups de l’ennemi, le train blindé offre une triple protection : la mobilité, le blindage, l'emport d'une importante puissance de feu ;
  • Soutien artillerie : le train blindé permet d'apporter rapidement un soutien, à la fois par son feu direct canon et mitrailleuse que par de l’infanterie voir des blindés embarqués.  Mais aussi par le ravitaillement des troupes.
  • Protection de convoi : le train blindé permet de défendre les convois par une protection anti char, anti aerien et anti personnel .
  • Transport de valeur : le mythique train d’or des nazis

 

Il existait quatre sortes de wagons :


– des wagons blindés portant des tourelles de chars panzer 3 ou panzer 4.


– des wagons à plateau, blindés pour protéger les roues
– des wagons de défense antiaérienne avec des pièces de flak.telle la Flakvierling 38


– des wagons blindés pour le transport d’infanteries

 

 

train blindé Russe 

 

Les maquettes de trains blindés allemands

 

Tout au long de la seconde guerre mondiale, la Wehrmacht a utilisé un grand nombre de trains blindés, tant sur le front de l’Est qu’à l’Ouest, y compris en France. Ces vehicules militaires passionnent autant les fans de blindés militaires que les fans de trains.

Nous disposons de nombreuses maquettes de trains blindés Allemands dans notre boutique.

L’armement, le camouflage et le blindage de ces « Panzerzug » a varié au fil de la guerre, en fonction de la nécessité des missions et des impératifs du champ de bataille. Les trains blindés allemands sont donc tous très différents et leur armement et équipement a évolué

 

Liste des trains blindés Allemand.

PanzerTriebwagen Nr.16 Ce véhicule ferroviaire lourdement blindé utilisait une locomotive diesel WR550D14 qui produisait 550 chevaux. Sur ce véhicule de base a été fixé des plaques de blindage ce qui lui donnait cet air de grosse boite. L’armement antiaérien FlaK 38 de 20 mm étaient installés sur les wagons devant et derrière la locomotive. Avant la fin de l’année 1942, ce dispositif était remplacé par des canons de campagne Putilov 76.2 Mod. 02/30 sous tourelle. Les canons provenaient de stocks ennemis capturés. La puissance de feu a été augmentée au milieu de 1994 lorsque des wagons plats équipés de tourelles de chars moyens T-34 à l’avant et à l’arrière du PzTrWg 16.

Train Blindé allemand BP42 La construction de ce train faisait appel aux entreprises suivantes :
Linke-Hoffmann-Werke pour les wagons blindés
Krupp pour les blindages des locomotives BR 57
Rheinmetall-Borsig pour l’artillerie sous tourelle

 Ce train n’était pas un bricolage l’équipage variait entre 150 et 180 soldats

 

Locomotive blindée allemande Panzerlok BR57

Schwerer Panzerspähwagen Kommandowagen

PanzerJager Triebwagen

Panzerjagerwagen   Wagon de tête équipé d'une tourelle de panzer 4

Train blindé BP44

Train blindé allemand n°28

Train blindé allemand Kanonen und Flakwagen

Panzerzug 10b : ce train est formé en parti par le train blindé polonais Pierwszy Marszalek

Capturé par les allemands. En juin 1942, le train est renforcé et modifié. La locomotive a été remplacée par une locomotive blindée standard allemande 57. Le train a reçu deux wagons d’infanterie blindés supplémentaires. Ils étaient semblables, à quatre essieux, capturés sur les Soviétiques et reconstruits par les Allemands, avec des tourelles avec canon de 107 mm, et chariot d’artillerie légère avec deux canons de 76 mm, probablement du type PL-35 ou PL-37; les deux wagons du type standard BP-35 avant la guerre. Chacun d’eux était armé en Allemagne d’un canon FlaK 38 AA de vingt mm.

Panzertragerwagen : un wagon renforcé qui permet de transporter des tanks légers comme des panzer 38T. Ce wagon était à l’avant des attelages et permettait un débarquement rapide.

wagon-train-blindé-allemand

Le Panzerzug n°32, a été construit en France. Certains wagon ont été blindé en France d’autres étaient équipés de canon de canons anti-aériens flak. Certains wagon blindés peuvent être aperçus armés de tourelles de panzer 4.

Le Panzerzug n°32 a servi à la fin de la guerre pour le film « La Bataille du Rail » de René Clément avec une locomotive blindée fabriquée en carton. La locomotive d'origine ayant été remise en service !

 

Plusieurs personnes ont construit des maquettes de ce train. Il suffit de taper son nom dans Google pour trouver des exemples de construction et de dioramas.

 

Betonröhren-Flakwagen 2-fach : Le wagon allemand Anti-Aérien "Betonröhren-Flakwagen 2-fach", est un wagon anti-aerien équipé de  deux canons de 20 mm sont montés dans des puits circulaires en béton permettant un tir rapide tout azimut, le tout dirigé par un poste de commandement situé au centre.

 

Panzer Draisine MBW-2 La vitesse moyenne d’un de ces véhicules ferroviaires était compris entre 10 et 20 km/h... Cette caractéristique a donné au train une liberté de mouvement presque inconnue jusqu’alors. La draisine a participé à la défense de Leningrad, puis aux combats pour Nerwa et Tallin. Jusqu’à la fin de la guerre, l’unité n’a pas quitté les frontières soviétiques. En 1948-51, ce train blindé a été modernisée et a reçu un moteur diesel du même type que celui du T-34. Mais au cours des essais suivants, on a remarqué que ces modifications n’était pas une bonne chose - le moteur était constamment en surchauffe.

 Maquette train blindé allemand

 

wagon plat porte char : Ces wagon était aménagé pour le transport de blindés. Ils recevaient parfois des aménagements avec sacs de sables et emplacements de mitrailleuses.

 

 

Le canon sur rails allemand de 283 mm Léopold de type K5 : Ce canon imposant apportait un soutien important aux troupes allemandes. Il était en revanche vulnérable aux attaque terrestres et aériennes. Munissez-vous d’outillage pour maquette et construisez cette superbe maquette.

 

Les train blindés Russe.

 

L’Armée rouge avait un grand nombre de trains blindés au début de la Seconde Guerre mondiale, mais beaucoup ont été perdus en 1941. Les trains construits plus tard dans la guerre étaient généralement équipés de tourelles de chars de la série T-34 ou KV . D'autres ont été équipés de batteries antiaériennes spécialisées. Quelques-uns ont été installés comme batteries d'artillerie lourde en utilisant souvent des canons pris sur les navires. Train blindé - https://fr.qaz.wiki/wiki/Armoured_train

train blindé russe maquette

 

 

Liste des trains blindés russe :

 

Soviet PL-37 : Le PL-37 était le wagon standard pour les trains blindés légers soviétiques. Le constructeur était Krasniy Profintern Platn de Bryansk. Son équipage était de 30 hommes. L’épaisseur du blindage variait de 20 mm pour les côtés de la superstructure à 15 mm pour le toit. Ce wagon armé de deux canons avait un emploi anti-char et d’appui. Plusieurs mitrailleuses en calibre 7,62 étaient installés en sabord pour la protection rapprochée. Ces trains étaient camouflés en trois tons centre europe. La maquette de ce train blindé russe est très détaillé. Vous pouvez facilement monter un diorama de qualité avec un modèle réduit aussi original.

 

Train blindé Tula n°13 "Worker of Tula":

 Il n’est pas facile de construire un train blindé. Son blindage est construit de manière originale. 15 centimètres de bétons sont coulés entre deux plaques d’acier de 12 ou 18 millimètres. Le blindage fabriqué a été soumis à un essai de tir de canon de 45 mm. Un obus a percé la plaque extérieure, a écrasé le béton, mais la plaque intérieure est restée intacte.

 

Train blindé Soviet draisine : C'est un wagon blindé armé d'une tourelle de char KV1

 

Avant de monter ces superbes modèles équipez vous d'outillage pour la construction de maquettes